mercredi 22 juillet 2015

139. Le repas d'hiver du Pic vert.


Le pic vert a la capacité de sentir la présence d'insectes ou de larves sous l'écorce des arbres. voilà qui est bien utile en hiver, alors qu'il lui est plus difficile de se nourrir. 
Ici, il a flairé la présence d'une fourmilière sous la neige, 
et est revenu trois jours de suite se régaler. 
Pour mon plus grand bonheur !

 Son bec puissant lui permet de creuser efficacement. il a déblayé près de 15 cm de neige, et 8 de terre pour arriver à la fourmilière.


3 commentaires:

Noushka a dit…

Très sympa Karine,
Belle série!
J'ai également eu l'occasion de le faire creusant dans la neige cet hiver, mais je crois que l'opportunité était unique étant donné qu'il neige peu et rarement chez moi!
Bon weekend :)

Louisette a dit…

Superbe Karine, j'adore, je suis né à Kzi et ai habité près de la tante des Raimondo

Karine A. a dit…

Merci Noushka,
Il n'y a pas souvent de la neige chez moi non plus !!

Bonjour Louisette, si vous aimez les souvenirs d'Afrique, vous en trouverez sur les articles tagués "Afrique". Moi j'étais de Lubum...
Merci de votre visite