samedi 5 septembre 2015

140. La famille de Martin l'enchanteur

Apercevoir "la flèche bleue" est toujours une grande émotion pour moi, mais c'est aussi, hélas , un moment très fugitif. Lors de ma sortie de reconnaissance, J'avais remarqué que le mouvement sur l'eau était le fait de plusieurs individus. En dehors de la période de reproduction, le Martin pécheur est assez territorial, il n'est donc pas facile de voir plusieurs individus ensemble
Ceux -ci sont de grands adolescents, qui encore n'ont pas vraiment quitté les habitudes de la maison Ils attendent , et espèrent encore que maman ou papa viendra les nourrir. 
 Une espérance désormais vaine, qui les pousse à tenter parfois un plongeon maladroit. Durant tout le temps de mon observation, je n'ai entendu que de rares "ploufs" presque toujours soldés par un échec. 
 Par contre, la progéniture  se chamaille et la place sur la branche est l'objet de nombreuses contestations. Ils ne sont pas restés longtemps tous ensemble. 

mercredi 22 juillet 2015

139. Le repas d'hiver du Pic vert.


Le pic vert a la capacité de sentir la présence d'insectes ou de larves sous l'écorce des arbres. voilà qui est bien utile en hiver, alors qu'il lui est plus difficile de se nourrir. 
Ici, il a flairé la présence d'une fourmilière sous la neige, 
et est revenu trois jours de suite se régaler. 
Pour mon plus grand bonheur !

 Son bec puissant lui permet de creuser efficacement. il a déblayé près de 15 cm de neige, et 8 de terre pour arriver à la fourmilière.


138. Le cincle plongeur

Un oiseau fascinant que je ne ma lasse pas d'observer. Mais farouche aussi, difficile de s'en approcher. il faut bien se cacher. 





 Ce juvénile attendait sa mère dans un canal latéral. 
Parfois il faisait un petit plongeon, histoire d’exercer ses capacités à nager. mais il était bien pataud et maladroit! 
 Le canal s'est soudainement rempli. La crue était rapide, et l'oiseau s'est trouvé en difficulté, car il ne trouvait plus d'appui pour se jucher à l'abri. 
j'étais sur le point de voler à son secours ( si on peut dire ..) lorsqu'il a réussi à  grimper sur la berge.

vendredi 18 avril 2014

135. La Panique du Gardon

On dit que les poissons sont inexpressifs, pourtant, dites-moi, n'est ce point de la panique qu'on peut lire dans le regard de ce gardon capturé par 
une couleuvre tesselée (Natrix tessellata) ?

Le poisson est si gros, qu'on peut se demander si le serpent arrivera à l'avaler. 
23 minutes d'un spectacle grandiose et plein d'émotion!!






mercredi 12 mars 2014

134. SOUS LA PLUIE

Deux versions :
Version 1

 Version 2