jeudi 8 novembre 2012

124. Araneus diadematus

Au printemps de cette année, j'ai eu la chance de découvrir un spectacle insolite et fort gracieux: une colonie de bébés Epeire diadème (  Araneus diadematus) dans une de mes jardinières .
Cette grappe compacte de minuscules créatures jaunes m'intriguait beaucoup, je pensais qu'il s'agissait d'oeufs, lorsque , dérangées par ma curiosité , ces mini bestioles ont joué les funambules  et se sont éparpillées dans tous les sens, agrippées à leur corde de rappel.  



 Je ne me lassais pas de les observer, de les voir grandir. Au fil des jours, le groupe s'est scindé en différentes petites grappes , certaines araignées se laissaient emporter par le vent. Le fil de soie s'accrochera au hasard sur une branche des environs, ou l'araignée s'installera. 

Tout au long de l'été, j'ai rencontré dans le jardin,certains de " mes bébés" qui grandissaient. 
Et récemment, j'ai eu la chance d'assister à la parade nuptiale de l'une d'elles.
Il n'est pas fréquent d'observer la parade amoureuse de l'Araneus diadematus, 
la scène a duré assez longtemps, car le mâle était extrêmement prudent dans ses manoeuvres d'approche. Et sa prudence était bien justifiée car il n'est pas rare que la dame, sous le coup de l'émotion le dévore !



 Pourtant, une fois son devoir conjugal accompli, notre Monsieur Araneus ne survivra pas longtemps. La dame, après l'accouplement, a détaché de sa toile une abeille fraîchement  capturée, et l'a transportée hors de sa toile pour la dévorer à l'abri. de toute évidence, l'épisode lui avait ouvert l'appétit !

9 commentaires:

ELFI a dit…

devant mon atelier , le même spectacle.. mais sans la parade nuptiale..superbe.. magnifiques photos!

Noushka a dit…

Très beau reportage dont j'ai eu également la joie d'observer l'épisode des nouveaux-nés chez la même espèce et la parade nuptiale interminable chez l'Argiope frelon!
Vraiment fascinant!
Finalement,le mâle s'en tire plus souvent qu'on ne le croit!
Parfois, il arrive avec une proie pour ne pas se faire dévorer bien que sa survie soit de toute façon courte après l'acte.
La femelle doit manger des protéines juste après la fécondation: c'est le déclencheur pour pouvoir pondre ses œufs.
Idem chez beaucoup d'espèces, dont ces fichus moustiques!
Sympa de te voir revenir avec des publications ici! ;-)
Bonne journée et A+!



Karine A. a dit…

"La femelle doit manger des protéines juste après la fécondation: c'est le déclencheur pour pouvoir pondre ses œufs." Voilà une information que j'ignorais ! merci Noushka !
J'espère revoir la pouponnière l'année prochaine, je vous tiendrai informés.

Karine A. a dit…

J'ai vu ton araignée, Elfi, elle est en effet très belle. Mais j'ai surtout admiré tes très belles compositions artistiques, tu as beaucoup de talent !
Merci de ta visite

Les fous du cap a dit…

Merci de nous avoir rendu visite sur "Les Fous du Cap".
Bravo pour cette série ;-)
Céline & Philippe

Noushka a dit…

Dompteuse de serpents, tu exagères un tantinet!
Mis c'est mon grnad-mpère qui m'a passé sa passion des serpents et qui m'a appris à les manipuler sans les stresser ni se faire mordre!
Au fait, demain je te mets à l'honneur sur mon blog!
Bises et bonne soirée!

Dominique Lalonde a dit…

Fascinant et superbes photos !!
Merci de ton commentaire sur mon blog.
Dominique

norma c a dit…

Superbe, cette chronique d'un accouplement... réussi...
Très bon dimanche, Karine, je t'embrasse.

Noushka a dit…

Rôôô, super tes vœux en retard! Je suis morte de rire devant la tronche de papa nOWEL enfermé dans l'insert!!
Du coup on te pardonne!
Grosses bises et une excellente nouvelle année 2013, que tous tes vœux se réalisent!
A bientôt l'amie!