samedi 12 février 2011

110. Les esclaves...


Les esclaves :

Au commencement, Dieu créa le chat à son image. Et bien entendu, il trouva que c'était bien. Et c'était bien, d'ailleurs. Mais le chat était paresseux. Il ne voulait rien faire. Alors, plus tard, après quelques millénaires, Dieu créa l'homme.

Uniquement dans le but de servir le chat, de lui servir d' esclave jusqu'à la fin des temps. Au chat, il avait donné l'indolence et la lucidité; à l'homme, il donna la névrose, le don du bricolage et la passion du travail. L'homme s'en donna à coeur joie. Au cours des siècles, il édifia toute une civilisation basée sur l'invention, la production et la consommation intensive. Civilisation qui n'avait en réalité qu'un seul but secret : offrir au chat le confort, le gîte et le couvert.

C'est dire que l'homme inventa des millions d'objets inutiles, généralement absurdes, tout cela pour produire parallèlement les quelques objets indispensables au bien-être du chat : le radiateur, le coussin, le bol, le plat à sciure, le pêcheur breton, le tapis, la moquette , le panier d'osier, et peut-être aussi la radio puisque les chats aiment la musique. Mais, de tout cela, les hommes ne savent rien. A leurs souhaits. Bénis soient-ils. Et il croient l 'être. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes des chats.

JACQUES STERNBERG
(Contes glacés )


Je dédie cet article à Patrizia ( la "maman" de ces chats (les mêmes que sur l'article 99 "chatoiments") à Norma et Dame Kali et je remercie Paloma  de m'avoir autorisée à prélever son article.

11 commentaires:

norma c a dit…

Merci pour ce message, Karine, Dame Kali et moi-même sommes très fières de ta dédicace !
Allez, encore quelques phrases sur nos amis félins !
"Le chat est d'une honnêteté absolue : les êtres humains cachent, pour une raison ou une autre, leurs sentiments. Les chats non."
Ernest Hemingway

"J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure."
Hippolyte Taine

"Dans un incendie, entre un Rembrandt et un chat, je sauverais le chat."
Alberto Giacometti

Bises, Karine !

ELFI a dit…

les chats font tapisserie !:))

RICHARD MOISAN a dit…

C'est amusant, ce que tu nous as expliqué, là.
Et la photo des chats est formidable. Elle me rappelle les photos des années 1900, lorsque le photographe installait toute la famille pour prendre la pose.
Bon week-end, Karine!

Patrick Lucas a dit…

Génial et plein de délicatesses !
Savait que Dieu avait commencé par le CHAT
mais il a peut être pas eu tort..!
... et les minous sont adorables
Gros Bisous à toi Karine

Anne a dit…

Votre photo belle, douce et romantique illustre à la perfection ce texte amusant. Merci, Karine!
Anne

Brigitte a dit…

oh que j'aime cette photo Karine!

Noushka a dit…

Très sympas, ces 3 lascars!
Tout un monde mystérieux, ces félins!!
Bisous et bonne soirée!!

Owen a dit…

Je devinais que nous étions des esclaves, mais je ne l'avais jamais vu si bien exprimé... maintenant tout est clair. Mais c'est bien comme ça, si tout était prévu pour que j'achete cette maison et que je la remplisse avec des objets destinés à faire plaisir à nos deux chats, bah, voilà, cela me donne une raison de vivre, une raison d'être !

Merci Karine pour ce cours d'instruction très enrichissant !

Nathalie a dit…

Fourrure et chintz, tout n'est que luxe, calme et volupté. Quelle élégance dans le portrait !

Le texte est une petite merveille d'humour :-)

Lydia a dit…

It is the most luscious cat photo I have ever seen. Remarkable, with such soul and clarity. I will never forget it!

(I love cats with all my heart!)

beatrice De a dit…

Joli portrait de famille.

Un petit bonjour de Lausanne en Suisse.